Semaine nationale

Résolution sénatoriale

Motion visant à établir une Semaine nationale de la sensibilisation à la douleur

ATTENDU QUE la douleur chronique affecte entre 15 % et 20 % de la population adulte, soit environ six millions de Canadiens, et qu’il s’agit d’un problème croissant qui est associé au vieillissement et à l’apparition de maladies chroniques;

ATTENDU QUE la douleur chronique impose un fardeau silencieux aux particuliers et à la société en termes de coûts liés aux soins de santé, de baisse de productivité et de souffrance personnelle;

ATTENDU QUE la douleur chronique exige une approche multidisciplinaire en matière de diagnostic et de traitement, mais que l’accès à des services spécialisés est très limité et qu’il faut souvent compter plus d’un an avant une évaluation initiale;

ATTENDU QUE la douleur aiguë non traitée peut souvent entraîner une douleur chronique et qu’il a récemment été prouvé que la douleur aiguë n’est pas adéquatement traitée dans le cas de la moitié des patients canadiens hospitalisés;

ATTENDU QUE la majorité des professionnels de la santé connaissent peu la pathophysiologie, le diagnostic ou le traitement de la douleur;

ATTENDU QUE l’on a besoin de plus de recherche pour améliorer les connaissances sur les mécanismes de la douleur et l’évaluation des différentes approches en matière de traitement;

ET ATTENDU QUE la Coalition canadienne contre la douleur - organisation dirigée par des patients, qui compte des cliniciens, des chercheurs et des éducateurs - se consacre à améliorer les connaissances sur la douleur, à mieux éduquer les fournisseurs de soins de santé sur la douleur et à accroître la disponibilité et la qualité des soins des gens souffrant de douleur chronique;

PAR CONSÉQUENT, Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, décide de ce qui suit :

SEMAINE DE LA SENSIBILISATION À LA DOULEUR

1. À l’échelle du Canada, la première semaine du mois de novembre de chaque année est déclarée « Semaine nationale de la sensibilisation à la douleur ».