Semaine nationale

À propos de la Semaine de sensibilisation à la douleur

Ce qui nous préoccupe

  • De 17% à 31% de la population rapportent des problèmes de douleur chronique.
  • 50% des patients qui sont hospitalisés ressentent des douleurs aiguës d’intensité modérée à sévère.
  • Les gens qui souffrent de douleur s’absentent de leur travail, passent du temps à l’hôpital et voient le médecin à intervalles fréquents.
  • Peu ou pas de place n’est accordée au phénomène de la douleur durant la formation des médecins.
  • Des coupures importantes sont effectuées dans le milieu hospitalier au sein des services dédiés au traitement de la douleur aiguë et des cliniques spécialisées dans le traitement de la douleur chronique.
  • Les patients hospitalisés dont la douleur n’est pas due à une chirurgie sont moins susceptibles de voir leur douleur prise au sérieux et de la voir traitée adéquatement.
  • Les patients non hospitalisés qui se plaignent de douleur chronique à leur médecin ou à d’autres professionnels de la santé sont souvent écartés ou accusés de « faire semblant ».
  • Il y a un écart énorme entre ce que l’on connaît et ce que l’on fait pour traiter différents types de douleur.

Qui sommes-nous ? La Coalition canadienne contre la douleur (CCD)

  • Crée en mai 2002
  • Issue du partenariat de huit associations de patients (et ce nombre continue d’augmenter) et d’individus qui, à travers le pays, vivent tout comme eux avec différent types de douleur.
  • Reliée à la Société canadienne de la douleur, une organisation de 900 professionnels qui regroupent des cliniciens et des chercheurs.
  • Mission: promouvoir des changements et des améliorations soutenus dans le traitement et la gestion de la douleur au Canada.

Quels sont nos grands objectifs ?

  • Proclamer une Semaine nationale de sensibilisation au problème de la douleur.
  • Optimiser la couverture médiatique sur le sujet
  • Accroître au sein des programme de formation des professionnels de la santé le contenu portant sur la douleur.
  • Augmenter le nombre de centres et cliniques pour le traitement de la douleur
  • Promouvoir des changements au niveau des montants qui sont payés par les tierces parties.
  • Augmenter les fonds de recherche qui sont alloués dans le domaine de la douleur

Quels sont nos objectifs précis en recherche?

  • Développer de nouveaux traitements contre les douleurs rebelles; environ 15% des problèmes de douleur chronique ne répondent pas à aucun des modes de traitement actuels
  • Comprendre au niveau moléculaire comment une douleur devient chronique et instaurer de nouvelles stratégies de prévention.
  • Déterminer la meilleure façon de transférer les connaissances scientifiques au plan de la pratique clinique.
  • Identifier les barrières qui font en sorte que la douleur n’est pas soulagée de façon adéquate et instaurer des méthodes pour les changer.
  • Trouver de meilleures méthodes pour mesurer la douleur chez des populations vulnérables qui ne peuvent pas communiquer telles que les nouveaux-nés, les personnes âgées atteintes de démence et les patients qui ont des déficits cognitifs.

Comment sensibiliser davantage?

  • Annonces dans les medias spécialisés en affaires publiques
  • Sessions d’information au sein de la communauté
  • Bandes-annonces ici et là à travers le pays
  • Distribution du “Manifeste de la douleur” dans les hôpitaux
  • Tenue d’un Gala-bénéfice
  • Support corporatif

LE FAIT D’EDUQUER ET DE SENSIBILISER LE PUBLIC CREERA UN LEVIER POUR QUE:

  • Les institutions d’enseignement incluent davantage de contenu sur la douleur au sein du curriculum des professionnels de la santé.
  • Les gouvernements provinciaux augmentent les services alloués pour le traitement de la douleur.
  • Le gouvernement fédéral mette des argents dans le domaine de la recherche sur la douleur, incluant la création d’un centre ou d’un réseau de recherche.

COMMENT POUVEZ-VOUS NOUS MANIFESTER VOTRE APPUI?

  • En achetant un billet pour le dîner-bénéfice (soirée-GALA) ou encore mieux, en achetant une table au complet où vous inviterez amis et/ou collègues!
  • En faisant un don en argent à la CCD.
  • En faisant don d’un item pour la vente aux enchères silencieuse qui aura lieu lors de la soirée-GALA.

UNE SEMAINE NATIONALE DE SENSIBILISATION AU PROBLÈME DE LA DOULEUR

Motion gouvernementale en vue de la tenue d’une Semaine de sensibilisation au problème de la douleur

Juin 2004


Madame la Députée, Monsieur le Député

Je voudrais, par la présente, solliciter votre appui afin que le Gouvernement fédéral canadien proclame la première semaine de novembre la «Semaine de sensibilisation au problème de la douleur». Cette proposition est le fruit d’une initiative de la Coalition canadienne de la douleur qui regroupe des patients souffrant de douleur chronique, des professionnels de la santé et des chercheurs oeuvrant dans ce domaine.

La douleur est l’un de nos plus graves problèmes de santé. Certains la qualifie de fléau insidieux, d’autres d’épidémie silencieuse. Environ 15% de notre population—i.e. 6 millions de Canadiens souffrent de problèmes de douleur chronique, lesquels affectent non seulement leur qualité de vie et leur productivité mais ajoutent un important fardeau à notre système de santé déjà lourdement sollicité. En milieu hospitalier, plus de la moitié des patients souffrent de douleurs importantes. Or, on sait qu’un soulagement inadéquat de la douleur aiguë est un facteur qui contribue au développement de la douleur chronique.

Les buts que poursuit la Coalition canadienne de la douleur sont de 1) sensibiliser le public quant à l’importance des problèmes de douleur, et 2) informer les professionnels de la santé des meilleurs standards de soins en ce qui concerne le soulagement de la douleur. La tenue annuelle d’une Semaine de sensibilisation au problème de la douleur, durant laquelle se dérouleront diverses activités, se veut une façon de mobiliser le plus d’attention possible afin d’atteindre nos objectifs. Cette semaine de sensibilisation n’est qu’un début, c’est la première étape d’une vaste initiative visant à changer le visage de la douleur au Canada.

La tenue de cette semaine au début de novembre n’interfère avec aucune autre activité et vient en fait se greffer à d’autres événements connexes. Ainsi, la province de la Colombie britannique a officiellement déclaré le mois de novembre le Mois de la douleur. Les États-Unis ont fait de même pour le mois de septembre alors que l’Union européenne prépare une initiative semblable pour le mois d’octobre.

Nous vous demandons s’il vous plaît d’appuyer expressément cette motion au moment où elle sera présentée à la Chambre des communes. Si vous désirez des renseignements supplémentaires quant au fardeau que représentent les problèmes de douleur au Canada ou si vous souhaitez obtenir davantage d’information au sujet de la Coalition canadienne de la douleur, n’hésitez pas à visiter notre site web à l’adresse suivante: www.canadianpaincoalition.ca

Les membres de la Coalition canadienne de la douleur se joignent à moi pour vous remercier de toute l’attention que vous porterez à ce dossier.

Sincèrement,

Nom
Organisation (si applicable)
Adresse