Centre d'aide

Y a-t-il un lien entre la douleur, le stress et la dépression? Comment puis-je diminuer mon stress?

Pain Centred Life

La douleur chronique ou persistante perturbe votre vie, diminue votre capacité de supporter le stress, affaiblit votre système immunitaire et peut occasionner beaucoup d’anxiété, de colère et de symptômes dépressifs. La dépression est l’un des problèmes les plus fréquents chez les personnes souffrant de douleur chronique. Lorsque la douleur entraîne une perte d’autonomie ou de mobilité qui réduit la participation aux activités sociales, le risque de dépression augmente considérablement. Si vous croyez que vous souffrez de dépression, il est très important d’en discuter avec votre médecin.

Votre cerveau peut transmettre à votre corps des signaux qui peuvent influer sur la façon dont vous ressentez la douleur. Ces signaux utilisent des substances chimiques, similaires à la morphine (les endorphines), que le corps produit naturellement. Les exercices de relaxation avec visualisation peuvent vous aider à tirer profit de ces endorphines pour surmonter la douleur et le stress qu’elle occasionne.

Voici les étapes à suivre :

  • Visitez notre site Web et téléchargez la vidéo.
  • Assoyez-vous confortablement dans une pièce tranquille.
  • Prenez trois grandes respirations. Sentez l’air pénétrer par votre nez lorsque vous inspirez, puis sortir de votre corps lorsque vous expirez. Écoutez le son que cela fait.
  • Pensez à un endroit où vous vous sentez vraiment en sécurité et en contrôle de votre douleur. Ce pourrait être la plage où vous avez passé vos dernières vacances ou votre maison, assis près d’une fenêtre, par exemple. Imaginez-vous à cet endroit au moment présent. Imaginez ce qu’on ressent à cet endroit, le vent dans les cheveux ou la chaleur du soleil sur le visage.
  • Continuez à respirer profondément.
  • Concentrez-vous maintenant sur votre corps. Portez attention à votre douleur. De quelle couleur est-elle? Orange vif? Gris sombre? Imaginez où se trouve cette couleur sur votre corps.
  • En respirant lentement, tentez de contrôler cette couleur. Voyez-là devenir de plus en plus claire à chaque respiration. Sentez la douleur s’estomper, petit à petit, lorsque vous expirez. Voyez comment la couleur diminue de taille au fur et à mesure que vous inspirez et expirez.
  • Imaginez que les parties de votre corps où la douleur est la moins présente s’étendent et diminuent l’intensité de votre douleur.
  • Imaginez-vous en contrôle de votre douleur, ici même, à votre endroit sécuritaire. Prenez encore quelques grandes respirations. Sentez l’air pénétrer par votre nez lorsque vous inspirez, puis sortir de votre corps lorsque vous expirez.
  • Imaginez cette couleur douce qui vous indique que vous contrôlez votre douleur. Demeurez à cet endroit sécuritaire pendant un certain temps, en écoutant votre respiration, puis ouvrez les yeux lorsque vous serez prêt.
  • Vous pouvez répéter cet exercice plusieurs fois par jour, si vous en sentez le besoin. Il peut être utile que quelqu’un vous le lise. Essayez-le au moment où la douleur commence. N’attendez pas qu’elle soit trop forte. Cet exercice est l’un
    des outils que vous pouvez utiliser pour demeurer en contrôle de votre douleur. Plus vous le ferez, plus il deviendra puissant. Si vous n’obtenez pas de résultats les premières fois, persévérez.

La relaxation à l’aide de la musique :

Vous pouvez écouter de la musique comme exercice de relaxation. Choisissez une musique qui vous fait vous sentir bien. Certaines personnes préfèrent de la musique instrumentale. D’autres apprécient les sons de la nature. Trouvez une pièce tranquille et
installez-vous confortablement. Prenez trois grandes respirations. Sentez l’air pénétrer par votre nez lorsque vous inspirez, puis sortir de votre corps lorsque vous expirez. Allumez votre chaîne stéréo ou mettez vos écouteurs, et écoutez la musique que vous avez choisie. Vous pouvez fermer les yeux, si vous le souhaitez. Essayez de vous concentrer sur la musique et de ne penser à rien.

Vous pouvez demeurer dans cette position pendant vingt minutes, si vous le voulez. C’est un autre outil que vous pouvez utiliser quotidiennement pour contrôler la douleur.