Centre d'aide

La douleur est-elle toujours la même?

Non. Les douleurs peuvent être différentes. Il existe deux principaux types de douleur : aiguë et chronique.

La douleur aiguë découle en général d’une blessure, d’une chirurgie ou d’un cancer, et elle sert à nous protéger. Lorsque le tissu est endommagé, les terminaisons nerveuses libres de la peau envoient des signaux au cerveau par la moelle épinière. À son tour, le cerveau transmet des signaux à l’organisme afin qu’il réagisse à la douleur, par exemple en retirant sa main d’un poêle chaud.

La douleur chronique est une douleur qui persiste pendant plus de trois mois, soit au-delà du moment où une blessure devrait être cicatrisée. La douleur chronique peut être intermittente (par crise) ou persistante (plus de12 heures par jour), et peut être considérée comme une maladie en soi.

Il est important de comprendre que la douleur chronique n’est pas seulement une douleur aiguë qui se prolonge. Contrairement à la douleur aiguë qui avertit votre organisme d’une blessure, la douleur chronique ne joue aucun rôle précis. Bien que la douleur aiguë peut mener à la douleur chronique si elle n’est pas traitée, par exemple suite à une chirurgie, les causes les plus fréquentes sont l’arthrose et la lombalgie.

Un autre type de douleur chronique s’appelle la douleur neuropathique qui résulte d’une maladie ou d’une blessure au système nerveux central.

Plusieurs maladies courantes peuvent causer des changements au système nerveux qui causent de la douleur. Le zona, le diabète et les accidents vasculaires cérébraux en sont de fréquents exemples.